Le Café de l’avenir aide les jeunes diplômés

Café de l'avenir, accompagnement et conseils emploi

Vous êtes un jeune diplômé minimum Bac + 2 et vous rencontrez des difficultés dans leur recherche d’emploi ? Vous pouvez bénéficier de l’accompagnement du Café de l’avenir.

Le Café de l’avenir accompagne les jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi. Un dispositif précieux à l’heure de la crise ! En effet, aujourd’hui, décrocher un contrat de travail dans des conditions intéressantes est devenu difficile. Qu’espérer d’un tel système ? 

L’accompagnement au Café de l’avenir

Des professionnels (chefs d’entreprise, cadres, directeurs des ressources humaines) issus de tous les secteurs d’activités (marketing, communication, commerce, droit, économie, journalisme, écoles d’ingénieurs, etc…) peuvent vous faire bénéficier, bénévolement, de leur expertise pour décrocher un premier job. Dans le cadre d’une recherche d’emploi, ce dispositif offre conseils, soutien et permet même de développer son réseau. 

L’accompagnement s’effectue suivant deux modalités.

  •  Au cours d’un entretien d’une heure, en tête à tête, sur rendez-vous, avec un accompagnateur du monde de l’entreprise qui s’engage à un suivi personnalisé,
  •  Grâce à des ateliers collectifs d’entraînement au recrutement

Le Café de l’Avenir se réunit tous les derniers lundis de chaque mois, de 18h à 20h, au Dupont Café ou au Chachaclub. 

Prochaines sessions : 16 décembre 2013, 27 janvier et 24 février 2014. 

Les avantages conférés par le Café de l’avenir

L’objectif est de vous permettre de mieux connaître le monde de l’entreprise, d’acquérir des méthodes de recherche d’emploi, de développer votre capacité à convaincre des recruteurs et d’aiguiser votre confiance en vous. indispensable pour espérer un recrutement ! Sur le site du Café de l’avenir, des jeunes diplômés nouvellement titulaires d’un contrat de travail témoignent. Par exemple : “Le Café de l’Avenir est un concept innovant et original qui permet aux jeunes diplômés de développer un réseau de professionnel très riche en restant dans une dynamique active de recherche d’emploi. Me faire accompagner m’a permis d’améliorer ma démarche dans l’obtention d’un premier poste pas évident à décrocher. Un mois après le premier rendez-vous, je signe mon premier contrat d’embauche d’assistante de communication.

En savoir plus :

Rédigé par La rédaction Publié initialement le 02/04/2012